Catégories Materiaux OK OK  
 
 
 
Histoire de la canne 15

La Canne Art Déco


Réaction au style du début du siècle, dans une Europe qui a retrouvé la paix et veut oublier cette grande guerre, la société de nouveau prospère, ne cherche qu’à se débrider, « les années folles » vont être marqué par un style géométrique épuré et rigoureux « le cubisme ». La grande exposition de 1925 à Paris va donner le ton.


Tout est permis, les plaisirs sont à la portée de tous, les mœurs changent la femme s’émancipe et devient « garçonne », elle se libère à travers les robes de Poiret et ne songe qu’à égaler l’homme dans son travail et ses loisirs. Filiforme, sportive, jupes et cheveux courts, elle porte la canne, fume, et conduit des voitures.


Le dernier sursaut créatif de la canne est considérable, le raffinement des matériaux employés est incomparable.

L’apparente modestie de ces cannes n’est qu’une façade, car si les formes sont en effet épurées, cette nouvelle mode est dominée par la recherche du luxe discret, du matériau noble, voire même rare.

Le jazz et le Charleston importé d’outre atlantique fait fureur. Joséphine Baker et sa revue nègre, impose un certain exotisme qui envahit les objets usuels, le décor et le style.


Puis cet objet indissociable du bon goût tomba en désuétude, l’homme ne marchant plus guère, la canne le gêne et pressé il monte dans son automobile.